Partager

Master Droit européen - JURISTE EUROPEEN

Objectifs

Le Master Juriste européen a pour objet de former des juristes de haut niveau, spécialisés en droit de l’Union européenne, pouvant faire carrière en Europe et dans le monde. Les objectifs de la formation ne se limitent pas à l’acquisition de savoirs fondamentaux. Le Master entend aussi développer le savoir-être et le savoir-faire des étudiants, en multipliant et diversifiant les exercices pratiques écrits et oraux (procès fictifs et autres simulations et jeux de rôles) et la participation à la vie et aux projets du Master.

6 ème place au classement eduniversal droit européen et international des affaires 6ème au classement eduniversal
Formation initiale Formation initiale
formation continue Formation continue
formation en 2 ans 2 ans de formation
mobilité internationale possible Mobilité internationale
formation incluant des stages Stage(s)

Le mot du responsable

Christine Guillard

Créé il y a plus de 30 ans par le professeur Claude Blumann, éminent spécialiste de droit de l’Union européenne, ce Master a su non seulement conserver son esprit initial de formation générale en droit européen, par une équipe alliant universitaires et intervenants professionnels extérieurs, mais aussi s’adapter aux besoins de ses étudiants et diplômés : ajout de cours en anglais, large place aux exercices pratiques et aux projets collectifs, diversification des profils. Ce Master offre aussi à ses étudiants la possibilité d'une mobilité au Japon. Fort de son réseau et de sa notoriété, le Master Juriste européen est constamment classé par EdUniversal (ex-SMBG) au top 10 des meilleurs masters de droit international et européen.

Admission

La sélection se fait dès la première année, sur dossier comprenant notamment CV, lettre de motivation, assortie éventuellement d'un entretien. Le nombre de places est limité à 25. Pour candidater, il faut une licence en droit ou en droit-langues. Les critères de sélection sont les suivants :

  • Qualité du cursus universitaire
  • Résultats dans les enseignements disciplinaires en lien avec le Master (enseignements fondamentaux de licence, droit international et européen, libertés fondamentales)
  • Cohérence du parcours
  • Bonne maîtrise de l'anglais
  • Connaissance d’une deuxième langue : allemand, espagnol ou italien
  • Expériences (mobilité, stages, travail, bénévolat, activités associatives, universitaires et extra-universitaires)
  • Projet professionnel clair et en adéquation avec un Master de droit européen
  • Motivation telle qu’elle ressort de la candidature et d’un éventuel entretien.