Partager

Master Justice, Procès et Procédures - CONSEIL & CONTENTIEUX

Objectifs

Ce master permet de former des étudiants en droit privé qui souhaitent exercer une profession judiciaire, intégrer le service juridique ou contentieux d’une entreprise, passer des concours ou examens professionnels.

Formation initiale Formation initiale
Formation en apprentissage Formation en apprentissage possible en Master 2
formation en 2 ans 2 ans de formation
formation incluant des stages Stage(s)

Le mot des responsables

Federica Oudin

Olivia Robin-Sabard

Le Master Justice, procès et procédures, parcours Conseil et contentieux a pour vocation d’approfondir, compléter et parfaire la formation des étudiants en droit privé qui ont pour projet d’embrasser une profession judiciaire ou d’intégrer le service juridique ou contentieux d’une entreprise, ou encore de devenir enseignant-chercheur.
En M1, le droit pénal spécial, la procédure pénale, la procédure civile, qui sont des matières fondamentales lorsque l’on veut s’orienter vers le contentieux et le judiciaire, font l’objet d’un approfondissement en travaux dirigés. D’autres enseignements, tels que le droit de l’exécution, le droit des entreprises en difficulté ou le droit de la peine, sont également dispensés. Les étudiants ont la possibilité de faire un stage de 3 semaines minimum donnant lieu à la rédaction d’un mémoire et d’une soutenance, ou bien de réaliser un mémoire de recherche, ou encore de se préparer aux concours à l’Institut d’Etudes Judiciaires.
En M2, les étudiants choisissent entre la formation initiale et la formation en apprentissage.

Ils suivent exactement et ensemble les mêmes enseignements (majoritairement des enseignements disciplinaires tels que le droit des contrats ou le droit pénal et quelques enseignements transversaux tels que les droits et libertés fondamentaux). Ceux-ci sont conçus sous la forme de séminaires faits par des enseignants-chercheurs ou des praticiens (avocats, commissaires de justice…). Les étudiants en apprentissage sont 15 jours par mois en entreprise de septembre à avril et à temps plein d’avril à fin août. Les étudiants en formation initiale choisissent entre le parcours professionnel et le parcours recherche. Ceux inscrits en parcours professionnel réalisent un stage de deux mois minimum et rédigent un mémoire de stage donnant lieu à une soutenance tandis que ceux en parcours recherche préparent un mémoire de recherche qui fera, lui aussi, l’objet d’une soutenance. Une clinique juridique est organisée pour les non-apprentis : il s’agit pour les étudiants de traiter, en petits groupes, un cas ou une question qui leur est confié(e) par un personnel de l’Université ou par un praticien (avocat, notaire, huissier…). Ils participent également à des permanences organisées par le Barreau et une association de consommateurs. L’ensemble des étudiants réalisent également des projets tutorés : organisation d’une conférence, d’un concours d’éloquence…, lesquels les forment aux aspects non disciplinaires de la vie professionnelle (constitution d’un réseau, montage de projet, gestion d’un budget, travail collaboratif…). C’est ainsi une formation solide sur le terrain des connaissances et professionnalisante qui est offerte dans le cadre de ce master, deux années riches en enseignements et en expérience, individuellement et collectivement.

Lire la suite...

Admission

  • Licence en droit (Bac + 3)