Partager

Master Droit public - DROIT ET GESTION PUBLIQUE LOCALE

Objectifs

Répondant aux mutations et enjeux de l’action publique territoriale, le Master permet aux étudiants de renforcer leurs connaissances académiques pluridisciplinaires et d’acquérir des compétences opérationnelles dans les domaines du droit public et du management territorial. L’objectif est de pouvoir appréhender l’ensemble des problématiques que rencontrent dans leur gestion courante et dans un environnement de travail en forte mutation les collectivités et leurs groupements.

Il s’agit de former de futurs cadres dont le haut degré d’expertise contribuera à la définition des orientations stratégiques, à l’élaboration d’un projet partagé par toutes les parties prenantes de l’action publique et à la sécurisation des procédures. Cette formation vise enfin à permettre aux étudiants de se préparer dans les meilleures conditions à divers concours d'entrée dans la fonction publique territoriale, plus spécifiquement le concours des Instituts régionaux d'administration et le concours d'attaché territorial. 

Lire la suite...
Formation initiale Formation initiale
Formation en apprentissage Formation en apprentissage en Master 2
15 jours à l'université / 15 jours en structure d'accueil
formation continue Formation continue
formation en 2 ans 2 ans de formation
formation incluant des stages Stage

Le mot des responsables

Benjamin Defoort

La première année du Master DGPL offre la possibilité d’approfondir ses connaissances dans les diverses branches spéciales du droit public interne, applicable tout particulièrement au niveau local (commande publique, urbanisme, collectivités territoriales, finances locales, droit de l’environnement, etc.) mais aussi en gestion budgétaire et comptable publique.

La spécificité de cette année est de proposer aux étudiants une mise en œuvre concrète de ces enseignements, avec la possibilité d’effectuer un stage, de suivre une préparation aux concours administratifs ou de participer à des exercices collectifs de mise en situation pratique. Ceux qui veulent s’orienter vers la recherche ont également la possibilité de rédiger un mémoire. Cette année constitue le tremplin idéal vers le M2 DGPL et une insertion professionnelle réussie dans le domaine du management public local.

Lire la suite...

Corinne Touret

Les collectivités territoriales sont plus que jamais des acteurs essentiels offrant des métiers de responsabilités aux juristes de droit public. Le Master 2 DGPL apporte grâce à son double axe des compétences indispensables qui constituent un solide atout pour prétendre à des fonctions de management dans le secteur public (directions supports, juridique, finances, commande publique, RH ...), la mise en œuvre de politiques locales (urbanisme, développement local, social, culture...) ou le secteur privé ou parapublic partenaire.

Le Master est un diplôme de référence auprès des professionnels du secteur grâce à son équipe pédagogique constituée d’universitaires et de praticiens-experts, aux partenariats noués et à l’alternance qui permet de disposer d’une expérience d’un an, véritable atout pour une insertion professionnelle réussie. Marqué par un droit en constant renouvellement, le monde des collectivités constitue une source d’emplois de haut niveau et permettant d’évoluer dans sa carrière. La diversité et la richesse des parcours de nos « Anciens » l’attestent.

Lire la suite...

Admission

  • Master 1 : licence Droit, Science politique, Administration publique, AES (parcours Administration et gestion publiques ; Administration et gestion territoriales), Géographie - Aménagement (sous réserve de la maîtrise des fondamentaux du Droit public) Les candidatures doivent être déposées via l’application E-Candidat.
  • Master 2 : master 1 Droit public général, Droit public économique, Droit de l’aménagement et de l’urbanisme, Droit du contentieux public, Science politique / diplôme des Instituts d’Etudes Politiques (IEP) / pas d’incompatibilité avec un master 1 Droit privé, à condition que l’étudiant possède de bonnes bases en droit public. Les candidatures doivent être déposées via l’application E-Candidat.