MASTER Droit européen - JURISTE EUROPEEN

Présentation

  • Diplômes délivrés : Master
  • Durée d'études : 2 ans
  • Modalités d'enseignements : Formation initiale, formation continue.

Objectifs

Fournir une formation de haut niveau, s’appuyant à la fois sur des intervenants professionnels et sur une équipe d’universitaires spécialistes, active dans la recherche. La formation allie ainsi vision pratique et recherche scientifique, proposant une filière professionnelle et une filière recherche. Elle assure une forte mobilité internationale des étudiants leur permettant une réelle maîtrise de 2 ou 3 langues juridiques, et prépare les diplômés à différentes carrières en Europe et dans le monde, que ce soit dans le secteur public ou le secteur privé.

Compétences développées

Maîtrise des savoirs fondamentaux sur l’Union européenne. Maîtrise de la rédaction de documents juridiques. Capacité de mise en application de ces savoirs fondamentaux à travers des études de cas pratiques, des simulations de processus décisionnels et de contentieux européens, à l’occasion du stage et/ou de la participation à la Clinique Juridique de Droit européen. Préparation à l’insertion professionnelle.

Admission

  • Niveau d'entrée : Bac + 3
  • Conditions d'admission : sur dossier et entretien
  • Profil du candidat : Prise en compte du profil académique (prérequis de droit européen, résultats) mais aussi (voire surtout) de la motivation et de l'adéquation entre le projet professionnel et notre formation. Les étudiants ont des profils assez variés apportant une richesse supplémentaire à la formation.

Et après ?

  • Poursuite d'études : Éventuellement concours et examens professionnels.
  • Carrières et métiers : Avocat, lobbyiste et consultants spécialisés dans les affaires européennes (y compris dans leur dimension extérieure, internationale ou de droit comparé), juriste polyvalent dans des entreprises de dimension européenne ou internationale, rédacteur et traducteur d’actes juridiques, interprète spécialisé dans le domaine juridique, chargé de mission affaires européennes au sein des chambres de commerce et d’industrie et des associations, cadre de la fonction publique d’État (services centraux des affaires européennes et internationales) ou territoriale (par exemple chargé de la gestion des fonds structurels), membre du personnel des organisations non gouvernementales, internationales et européennes, notamment de l’Union européenne (juriste, juriste-linguiste, traducteur) et chercheur ou enseignant-chercheur en droit de l’Union européenne.