Accès direct au contenu


Accueil Faculté de Droit > La Faculté > Un peu d'histoire

Un peu d'histoire


 
La Faculté actuelle est l'héritière de l'École de Droit créée en 1946 et dirigée de main de maître par le professeur Hubert Janeau, qui sut lui donner une renommée régionale dépassant de loin son importance numérique.

Placée sous la tutelle bienveillante et assez libérale de la Faculté de Poitiers, elle s'est émancipée de celle-ci en devenant Faculté à part entière en 1970 lors de la création de l'Université François Rabelais. Son premier doyen, le professeur Michel Trochu, qui cumula cette fonction quelque temps avec celui de président de l'Université naissante, la fit progressivement évoluer du niveau de la licence à celui de la maîtrise, puis à celui des 3èmes cycles qu'étaient alors les DES (Diplômes d'Etudes Supérieures), devenus ultérieurement DEA (Diplôme d'Etudes Approfondies) et DESS (Diplômes d'Etudes Supérieures Spécialisées).

Quarante cinq ans plus tard, l'UFR Droit, Economie et Sciences Sociales, qui a conservé sa dénomination classique de Faculté, connaît une expansion remarquable.

D'abord en raison de ses effectifs, passés d'environ 700 au début des années 1970 à plus de 4 500 aujourd'hui, cependant que les enseignants poitevins qui initièrent les premières générations d'étudiants de l'Ecole étaient progressivement remplacés par plus de 150 enseignants titulaires, 380 enseignants extérieurs et environ 55 personnels d'administration.

Ensuite en raison de la diversification de ses filières (et de la synergie qui s'est très vite développée entre elles) : à celle de droit et de sciences économiques, qui existaient pratiquement dès l'origine, se sont ajoutées au début des années 1980 la filière AES et la gestion (l'IGT devenu IAE quinze années plus tard), puis au début des années 1990, la géographie.

Enfin en raison de la multiplication des parcours de qualité proposés aux étudiants : la Faculté en appliquant le système LMD a profondément renouvelé son offre de formation. Par ailleurs elle prépare aux professions judiciaires dans le cadre d'un Institut d'Etudes Judiciaires (IEJ) et aux métiers de la fonction publique dans celui d'un Institut de Préparation aux Concours Administratifs (IPAC).

L'ensemble de ces formations s'adosse à plusieurs équipes de recherche reconnues : le Centre de Recherche en Droit Privé (CRDP), Le Groupe de Recherche sur la Coopération Internationale et Européenne (GERCIE), le Laboratoire d'étude et de Recherche sur l'Action publique (LERAP), l'Institut fédératif Cités, Territoires, Environnement, Sociétés (CITERES) ainsi que le Laboratoire Val de Loire Recherche en Management (VALLOREM). .

Très liée aux professions auxquelles elle prépare et pratiquant une politique d'ouverture internationale ambitieuse, qui permet notamment aux étudiants de poursuivre des études dans plus de 20 pays différents, en Europe, en Amérique du Nord et en Australie, la Faculté d'aujourd'hui, qui a quitté le centre ville depuis une quinzaine d'années pour s'installer dans le « quartier des affaires » de Tours (le quartier des Deux Lions), connaît un rayonnement sans précédent. Elle a même ouvert en 1989 une antenne délocalisée à Blois.

Elle ne ressemble sans doute plus guère à la petite École de Droit créée aux lendemains de la guerre. Mais elle en a conservé néanmoins la combativité qui lui a permis, sans renoncer à ses traditions, de s'ancrer résolument dans la modernité et de tenir son rang dans la compétition entre les universités européennes de taille comparable.

  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page

Retour au site institutionnel